Quelle gestion locative choisir ?

On définit la gestion locative comme étant l’ensemble des opérations se rapportant à l’administration d’un ou plusieurs biens immobiliers en location. Il existe plusieurs types de gestion locative en fonction de celui qui s’en occupe ou de la manière dont elle est réalisée. Quels sont ces différents modes de gestion locative ? Comment faire le choix adéquat ? Découvrez la réponse à ces questions dans cet article.

Avantages et limites des différents types de gestion locative

Encore appelée administration des biens, la gestion locative a pour objectif principal l’optimisation du rendement économique d’un bien immobilier. Elle prend en compte tout ce que l’on réalise pour une bonne exécution du contrat de location (l’encaissement du loyer, la réparation des biens, la délivrance des quittances…).

Les principaux types de gestion locative

Il existe deux principales modes de gestion locative. Le propriétaire a le choix entre une gestion locative propre ou déléguée. Le premier type de gestion suggère la prise en charge par le propriétaire de son bien immobilier. Pour la gestion déléguée, elle consiste à mandater un professionnel pour administrer ledit bien.

Pour qu’une gestion propre fonctionne, il faut être engagé, disponible et avoir les capacités requises (avoir des connaissances précises dans le domaine du droit, de la comptabilité et des assurances). Ces exigences constituent les limites de cette solution. Elle a cependant l’avantage de ne générer aucuns frais pour le propriétaire. Ce dernier a la maîtrise de son bien ainsi que des modifications techniques qui y sont effectuées. A contrario, vous n’avez pas la maîtrise du bien avec la gestion déléguée et son prix est relativement élevé. Elle permet néanmoins de bénéficier des avantages suivants :

  • Un service complet ;
  • Un énorme gain de temps ;
  • Une tranquillité inouïe.

Les autres types de gestion locative

Outre les principaux types de gestion locative qui sont de l’ordre du « tout ou rien » (tout faire seul ou déléguer totalement la gestion du bien), il en existe d’autres comme le modèle hybride peu connu et la gestion locative en ligne. La gestion locative semi-déléguée consiste pour le bailleur à confier une partie de la gestion de son bien à une agence gestion locative et à prendre lui-même en charge l’autre partie. L’implication minimum du propriétaire représente la limite de cette solution alors que ses avantages sont :

  • La gestion professionnelle du bien ;
  • Le faible coût de la solution ;
  • La maîtrise des opérations par le bailleur ;
  • Le suivi juridique par l’agence gestion locative (la gestion est alors sécurisée)…

L’offre de gestion locative hybride se confond souvent à la gestion locative en ligne d’autant plus qu’elle est généralement proposée par des plateformes en ligne innovantes. Les options souscrites dans un contrat de gestion locative en ligne varient donc selon les préférences et les besoins du propriétaire. Cette solution présente cependant une manière originale d’accompagner le bailleur dans la recherche des locataires. En gros, cela permet à chacun de dénicher l’offre qui lui convient le mieux.

Quel est le choix idéal de gestion locative ?

Le parfait choix de gestion locative dépend des besoins du bailleur. Pour quelqu’un qui est disponible, expérimenté et qualifié, la gestion autonome est la plus évidente. Si vous désirez par contre obtenir vos revenus financiers sans lever le petit doigt, la gestion locative déléguée est celle qui vous convient le mieux. Pour ceux qui préfèrent s’investir un minimum, il est possible de choisir le juste milieu avec la gestion hybride ou la gestion locative en ligne (en savoir plus).

En résumé, tous les types de gestion locative présentent des points forts et des points faibles. Pour savoir ce qu’il faut choisir, il suffit de peser le pour et le contre. Il faut bien faire ses calculs pour ne pas choisir une option qui ne permet pas de bien rentabiliser son bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *