La location en bien meublée est très tentante que ce soit à l’année ou à la saison. Cela rapporte également de nombreux avantages. Il s’agit d’un placement plus rentable que la location vide, les loyers des biens meublés sont plus élevés et la fiscalité plus favorable. Suivez ce guide.

Les mobiliers

Quand vous décidez de mettre en location un bien meublé, vous pouvez voir sur http://eguida.fr tous les meubles qui devront se trouver dans la maison. Il doit y avoir : la literie comprenant la couette/couverture, les plaques de cuisson, le dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utiliser dans les pièces à cuisiner comme le four ou le micro-ondes, les vaisselles, le réfrigérateur et/ou le congélateur, ustensiles, table et sièges, luminaires, étagères de rangements et matériels électroménagers adapter aux caractéristiques du logement : aspirateur, balai, serpillière etc.

Les régimes adoptés

Pour équiper votre maison, les dépenses pour les meubles sont à prendre en compte. Sachez que la rentabilité de vos investissements sera rapidement récupérée. En effet, les biens meublés sont 10 à 20 % plus élevés que ceux non meublés. Avec ce mécanisme, le bailleur se déclare comme « Loueur en Meublé Non professionnel » (LMNP) et a le choix entre deux régimes fiscaux : le régime réel lorsque les revenus locatifs sont supérieurs à 32 600 € / an et le micro BIC lorsque les revenus locatifs n’excèdent pas 32 600 € / an. Ce qui fait que le loyer perçu est élevé.

 

Le principe d’une location meublée est de permettre au locataire, dès son arrivée dans le logement, de pouvoir y vivre normalement et dans toutes les pièces, donc de cuisiner, se laver, dormir, etc. Donc, il doit être équipé d’éléments indispensables et il ne faut pas non plus oublier les avantages fiscaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *