8 conseils pour se réveiller tôt au collège

Pratique

Une majorité d’étudiants ne dorment pas suffisamment la nuit, que ce soit à cause du stress, de trop de caféine ou d’autres mauvaises habitudes. Bien dormir et se réveiller tôt à l’université peuvent vous aider à réussir vos études.

Heureusement, vous pouvez suivre quelques conseils simples pour vous lever tôt afin d’améliorer votre qualité de vie globale et d’améliorer vos résultats aux tests. Ces conseils peuvent être particulièrement importants pendant la difficile pandémie de COVID-19.

Quels sont les avantages de se réveiller tôt à l’université ?

Lorsque vous apprenez à vous lever tôt, vous commencez à réaliser les nombreux avantages qu’une bonne qualité de sommeil procure à votre vigilance, votre humeur et votre énergie tout au long de la journée. Vous êtes plus capable de vous concentrer, d’être productif et de vous endormir la nuit.

Les personnes qui dorment bien ont tendance à avoir un poids corporel plus sain, à consommer moins de calories et à réduire leur risque de problèmes de santé graves comme les maladies cardiovasculaires. Un bon sommeil peut également atténuer les sentiments d’anxiété et de dépression tout en améliorant vos interactions sociales et votre santé mentale en général.

En vous levant tôt, vous pouvez maximiser votre productivité quotidienne, ce qui vous permet d’exceller plus facilement dans vos cours. Vous pouvez même devenir plus efficace, ce qui peut se traduire par moins de temps passé à étudier et à travailler sur des devoirs et plus de temps à profiter de vos années universitaires. Pour consulter les avis consommateur Brulafine, consultez notre lien.

Comment commencer à se réveiller tôt

Les huit conseils pour vous réveiller tôt décrits ci-dessous peuvent vous aider à mieux dormir et à vous sentir plus reposé et alerte tout au long de la journée. L’intégration de ces changements dans votre vie vous permet de vous endormir plus rapidement et de vous réveiller plus tôt, ce qui peut conduire à un mode de vie plus sain.

  1. Allez vous coucher à une heure précise chaque nuit

Les adultes ont besoin d’une heure de coucher constante tout autant que les enfants. Pour bien fonctionner tout au long de la journée, les étudiants doivent dormir au moins sept heures la nuit, bien que huit ou neuf heures soient idéales.

Ne pas dormir suffisamment peut affecter négativement votre humeur, votre vigilance et votre capacité à penser clairement. Un manque de sommeil peut également entraîner une dépression, des problèmes de peau et d’autres problèmes de santé graves au fil du temps.

  1. Développez une routine matinale cohérente

S’en tenir à une routine matinale prévisible vous aide à vous préparer pour la journée à venir, même si votre emploi du temps varie tout au long de la semaine. Un rituel matinal peut réduire la fatigue mentale et vous rendre plus productif, surtout si vous pouvez éviter de vous précipiter dehors chaque jour.

Par exemple, votre routine peut impliquer de prendre une tasse de thé, de prendre un petit-déjeuner et de lire les nouvelles sur votre téléphone ou votre tablette avant de prendre une douche et de vous habiller pour la journée.

  1. Abandonnez la caféine

De nombreux étudiants comptent sur la caféine pour leur donner l’énergie dont ils ont besoin pour terminer leurs cours, leurs devoirs, leurs projets et leurs obligations professionnelles. Cependant, trop de caféine peut être contre-productive, car la caféine peut vous empêcher de vous endormir la nuit et de vous réveiller tôt le matin.

Des études montrent également que la consommation de grandes quantités de caféine n’améliore pas la productivité. En fait, le contraire peut être vrai. Essayez des alternatives plus saines au café ou aux boissons énergisantes, comme les tisanes et l’eau gazeuse.

  1. Rangez vos appareils

Les smartphones et autres appareils mobiles créent une dépendance, et la plupart d’entre nous les consultent constamment sans même y penser. Cette habitude peut affecter négativement le sommeil d’une personne. Les appareils mobiles utilisent la lumière bleue, ce qui, selon des études, peut affecter votre capacité à vous endormir et à perturber votre rythme circadien.

Essayez de charger votre téléphone pendant la nuit dans un endroit où vous ne pouvez pas l’atteindre depuis le lit, afin de ne pas être tenté de le regarder juste avant de vous coucher. Un autre conseil utile est d’avoir un réveil au lieu de compter sur votre téléphone pour vous réveiller le matin.

  1. Évitez l’alcool

Bien qu’il soit bon de s’amuser et de socialiser à l’université, être attentif à sa consommation d’alcool peut aider à se réveiller tôt. Boire trop d’alcool peut entraîner un manque de sommeil réparateur et une gueule de bois, ce qui peut vous laisser des maux de tête, des nausées et de la somnolence.

En outre, des études ont trouvé une corrélation inverse entre l’abus d’alcool par les étudiants et leurs GPA collégiaux.

  1. Soyez actif

Pratiquer une activité physique abondante vous aide à avoir un sommeil plus réparateur et facilite le réveil tôt à l’université. Selon la Sleep Foundation, l’exercice régulier peut aider à réguler la température de votre corps, à réduire l’anxiété et la dépression et à réaligner l’horloge interne de votre corps, ce qui peut conduire à un meilleur sommeil.

Envisagez de faire de longues promenades, d’utiliser le centre de conditionnement physique de votre école ou de vous joindre à une ligue de sports récréatifs pour prendre le temps de faire de l’exercice.

  1. Formez de bonnes habitudes d’étude

Si vous parvenez à développer de bonnes habitudes d’étude, vous pouvez tirer le meilleur parti de votre temps et éviter que vos séances d’étude ne se prolongent dans la nuit. Chaque fois que vous étudiez ou terminez des devoirs, trouvez un endroit calme et paisible, limitez les distractions au minimum et déterminez ce que vous voulez faire avant de commencer.

Aussi, évitez d’étudier au lit. Cette habitude peut perturber votre corps et rendre plus difficile la relaxation lorsque vous vous préparez à vous coucher pour la nuit. De bonnes habitudes d’étude peuvent également vous aider à éviter le stress lié aux notes, ce qui facilite l’endormissement et le réveil tôt.

  1. Motivez-vous pour vous réveiller tous les jours

Certains étudiants ont du mal à savoir comment commencer à se réveiller tôt à l’université simplement parce qu’ils ne se sentent pas assez motivés pour le faire. Il est important de trouver quelque chose qui vous incite à vous lever, comme faire de l’exercice, lire, prendre un petit-déjeuner ou rencontrer des amis.

Les choses qui vous motivent peuvent être différentes de ce qui aide les autres à se réveiller tôt, alors expérimentez différentes idées jusqu’à ce que vous trouviez quelque chose qui vous permette de commencer la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.