violence

En France et partout dans le monde, beaucoup de gens considèrent que l’objectif principal de la médecine légale est de pratiquer des autopsies et de déterminer une cause de décès.

Bien entendu, l’enquête sur la cause du décès est une responsabilité importante de la médecine légale.

Mais dans un sens plus large, le domaine aborde un large éventail de problèmes médicaux liés ou impliquant des questions juridiques et fournit des jugements équitables d’un point de vue médical, qui comprend les personnes vivantes.

Par exemple, si des preuves juridiques sont nécessaires pour prouver qu’une blessure infligée à une personne vivante est le résultat d’une agression, les questions en question pourraient notamment déterminer si l’arme suspectée a réellement causé l’acte de violence ou la blessure.

Un incident de ce type peut être soulevé devant les tribunaux. Les professionnels de la médecine légale doivent donc procéder à des examens médicaux, évaluer la blessure et offrir des conseils fondés sur des preuves médicales du point de vue de la police scientifique. Ils peuvent traiter un large éventail de cas, y compris l’examen des victimes d’abus sexuels sur enfant ou les personnes âgées.

Les évaluations médicales de la concentration d’alcool chez les personnes impliquées dans des accidents de la route et l’examen de la concentration de substances toxiques en cas d’empoisonnement est un autre cas que le domaine de la médecine légale peut la traiter.

Le Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression

Depuis la création du Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression en décembre1999 par Sophie Gromb, le parcours infernale de combattant que la victime utilise pour prendre le soin nécessaire et faire plainte s’est diminué vu que le centre propose un large éventail de service en un seul endroit. Le CAUVA assure une prise de soin des victimes ainsi la prise en charge sociale et juridique via des experts dans ce domaine.

Grâce à ces activités, le CAUVApoursuivrases efforts pour établir la pratique de la médecine légale tout en éduquant les étudiants et en menant des recherches sur la prévention des abus envers les enfants, dans le but de jeter les bases de la discipline de la médecine légale en France.

violence

Quelques chiffres de violence en France

En France, les chiffres de violences sont très hautes on estime plus de 225000 femmes sont agressées par leurs conjoints chaque année. Une femme sur trois est agressée par son partenaire durant sa vie. Et même dans les années 90, ces chiffres étaient en hausse. Ces chiffres noirs ont poussé les dirigeants à trouver des solutions. D’où l’idée de Sophie Gomb de créer une cellule d’accueil qui reçoit les personnes : femme ou femmes, âgées ou petits, qui sont victimes d’agressions physiques, de maltraitances ou sexuelles par un membre de leurs familles. Ce centre est le Centre d’Accueil d’Urgences des Victimes d’Agression. Il accueille chaque année plus de 4000 personnes dont 60% sont des femmes.

Une pensée sur “Les chiffres de violence en France et le rôle du CAUVA”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *