Pourquoi faire une isolation thermique par l’extérieur 

L’isolation par l’extérieur (ITE) présente de nombreux avantages. Par conséquent, il est nécessaire de se poser des questions lors du ravalement de façade et du renforcement de la décoration d’isolation thermique. Découvrez dans cet article, les suggestions…

Isolé par l’extérieur : c’est quoi ?

ITE faite référence à l’isolation par l’extérieur et est un acronyme d’isolation thermique par l’extérieur. Isoler par l’extérieur, c’est un peu comme décorer sa maison d’une couche superposée de différents matériaux pour former un système complet qui limite la pénétration de l’air froid. Tout d’abord,une bonne épaisseur d’isolant : polystyrène ou EPS (l’isolation blanche est 20 % plus élevée que l’isolation grise), laine de roche ou fibre de bois. Ensuite, en fonction de la finition choisie, soit il s’agit d’un complexe de sous-enduit, d’armature grillagée et de crépi décoratif hydrofuge, soit un film d’étanchéité recouvert du parement final(bardage). Toutes ces couches constituent une carapace protectrice appelée « mur du manteau ».

Enduit ou bardage : Quelle solution choisir ?

Il existe deux types d’enduits : hydraulique (on dit aussi minéral) ou organique.

Hydraulique. Mélangez le ciment avec de la chaux et vaporisez-les en une couche épaisse avec un mortier. Ils viennent dans différents modèles, couleurs et tailles de particules et peuvent être rayés, peints sur des surfaces rugueuses (pour obtenir plus de relief) ou écrasés rugueux (« aplatis »).

Organique. Ce sont des revêtements organiques à base de résines synthétiques, plus économiques. Ils peuvent être appliqués à la main ou pulvérisés en fines couches. Si vous voulez un mur extérieur lisse et uniforme, c’est la solution idéale.

Il existe une variété de matériaux pour le bardage : bois (sapin, pin douglas,redcedar…), mais aussi de la terre cuite, le béton, l’ardoise, le zinc ou le fibrociment peuvent également être utilisés. Certains bâtiments ont même reçu un bardage en Corian.

Quels sont les avantages de l’isolation par l’extérieur ?

C’est la meilleure isolation. Elle peut montrer les meilleures performances en éliminant la plupart des ponts thermiques.

Préservation de la surface de la maison. Selon le CSTB (Building Science and Technology Center), une isolation thermique intérieure efficace peut perdre jusqu’à 7 % de surface habitable. Par conséquent, même si la surface du bâtiment augmente (dans ce cas, le coefficient d’occupation du sol toléré par l’État dépasse légèrement le COS), ITE est souhaitable.

Les résidents n’ont pas à quitter leur domicile. Sur le chantier d’isolation thermique par l’extérieur, les travaux sont réalisés en milieu occupé.Alors les habitants peuvent rester dans le logement, vu que tout se fait à l’extérieur du domicile.

L’isolation par l’extérieur peut-elle empêcher le bâtiment de vieillir ?

Évidemment. Elle permet d’éviter un vieillissement prématuré du mur dû aux intempéries et aux grands changements de température.En France, la température peut monter jusqu’à 40 °C. Par conséquent, la structure bouge moins et le risque de fissuration est réduit. Dans le processus de mise en œuvre, un bon état de soutien doit également être maintenu. S’il n’y a pas assez de montées d’humidité, l’eau peut rester derrière l’isolant et le film d’étanchéité. Et tous les dégâts qu’implique ce phénomène apparaissent à l’intérieur de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *