Technique-de-grimpe-elagage

Pour être esthétique, sain et conforme aux constructions futures, un arbre a besoin d’entretien spécifique. À cet égard, l’activité d’un élagueur demeure un des meilleurs systèmes d’entretien permettant à l’arbre de bien s’épanouir et de croître normalement durant son existence. Toutefois, ce travail est loin d’être facile. En effet, sa réalisation nécessite des techniques et des équipements de grimpe spécifiques, ce dont nous allons parler par la suite.

Les techniques de grimpe

Avant tout, il faut savoir que la grimpe est une activité sportive fascinante qui présente néanmoins certains risques et difficultés. De ce fait, un professionnel expérimenté comme cet élagueur dans le 28 procède toujours suivant des techniques spécifiques afin de faciliter son intervention et d’assurer sa sécurité.

Ensuite, avant de procéder à la grimpe, l’élagueur analyse d’abord l’arbre à grimper. Pour cela, il  regarde la taille, la longueur, la position, les formes et l’état des branches du végétal. Ce n’est qu’après cela qu’il détermine la partie rigide de l’arbre où il pourra passer la corde d’escalade. Mis à part cela, il prend aussi en considération les conditions climatiques, car l’opération d’élagage n’est pas réalisable à tout temps. En effet, il est fortement déconseillé de s’y attaquer pendant les périodes de pluie et de tempête, car l’eau rend l’arbre glissant et la force du vent fort peut occasionner une chute.
Après que ces conditions soient vérifiées, l’élagueur commence à grimper. Certes, se munir d’équipements de grimpe est nécessaire, toutefois, s’il n’en a pas, il fait passer ses mains et ses pieds sur des nœuds solides du végétal. En tout cas, il faut savoir que cette dernière méthode est extrêmement déconseillée, principalement pour les personnes inexpérimentées et/ou en mauvaises conditions physiques.

Enfin, avec les différents équipements dont nous allons parler dans le paragraphe suivant, l’élagueur lance une corde à une branche cible et s’assure qu’elle soit bien enroulée. Pour conclure, il se hisse jusqu’à la branche visée après avoir fixé l’une des extrémités de la corde au sol et l’autre à son harnais.

Les équipements nécessaires

Comme nous l’avons énuméré précédemment, vous pouvez réaliser l’ascension vers les branches cibles sans un équipement spécifique, mais c’est à vos risques et périls. Par contre, pour les professionnels comme l’élagueur, se munir d’équipement adéquat est primordial pour assurer sa sécurité et faciliter son intervention. En effet, divers matériels ont été conçus spécialement pour le travail dangereux qu’est l’élagage. Voici, en général tout ce dont vous devez vous munir lorsque vous grimpez à votre arbre afin de réaliser l’élagage dans les meilleures conditions possible:

Premièrement, vous aurez besoin de diverses cordes. D’abord, une corde statique qui devra être amarrée au sol ou à un autre arbuste voisin. Ensuite, une corde de lancer pour être projeté par-dessus une branche visée. Cette corde devra être par la suite attachée à un lest comme des pierres ou des sacs de sable pour vous donner une stabilité suffisante lors de l’intervention. Enfin, il y a ce que l’on appelle la corde de Prusik. Cette dernière est attachée à la fois à votre harnais et la corde d’escalade par l’intermédiaire d’un mousqueton. Il faut savoir que l’ensemble de ces derniers équipements vous faciliteront votre ascension, mais vous pouvez aussi utiliser un ascendeur pour y arriver.

Deuxièmement, vous devez aussi vous munir d’un équipement de protection individuelle ou EPI. Comme son nom l’indique, il permettra de garantir votre sécurité tout en assurant une bonne fluidité de mouvement. Cet équipement comprend en général : un casque, une combinaison anti-coupure, des gants de protection, des chaussures de sécurité, une visière et une paire de lunettes. Notons toutefois que cet équipement dont il faudra se munir devra être spécialement dédié à l’élagage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *