osteopathe sciatique à domicile

Aujourd’hui, 10 % des personnes souffrent de la sciatique. En fait, il s’agit d’une douleur du nerf sciatique droit ou gauche (ou également les deux). C’est le plus gros nerf de l’organisme. Le nerf sciatique chemine des vertèbres lombaires jusqu’aux pieds et se charge particulièrement de la motricité et de la sensibilité du membre inférieur. Zoom sur la sciatique ainsi que quelques bonnes méthodes pour la soulager.

Les symptômes et les causes de la sciatique

La sciatique est caractérisée par une douleur tout le long de la jambe, selon le trajet du nerf sciatique (région lombaire, fesse, arrière de la cuisse, puis se termine dans le pied). La douleur peut s’arrêter au genou, là, il s’agit de la sciatique tronquée. La plupart du temps, la sciatique est provoquée par une hernie discale. Par ailleurs, elle peut également due au rétrécissement du canal vertébral (canal lombaire étroit), un traumatisme (fracture vertébrale, tassement vertébral), arthrose, infection osseuse ou tumeur. Toutefois, une sciatique peut également se manifester sans qu’aucune de ces causes ne soit révélée par les examens comme la radio, l’IRM, le scanner…

Pourquoi contacter un ostéopathe ?

Cependant, quand aucune pathologie n’est associée, la sciatique peut être causée par des mobilités articulaires au niveau des vertèbres lombaires ou du bassin. Ces hypomobolités sont souvent la source des tensions musculaires et ligamentaires inhabituelles, et peuvent ainsi créer une sciatique par une compression ou une irritation du nerf sur le trajet. Pour traiter cette souffrance, aujourd’hui, la plupart des patients contactent un ostéopathe sciatique. En mettant en avant ses compétences et ses connaissances en anatomie, une fois que le patient décrit ses douleurs, il saura déterminer les causes. Par la suite, il procède à un examen global et local du patient. Son traitement se basera sur la libération des zones de compression, non seulement sur l’origine du nerf, mais aussi sur l’ensemble des structures pouvant le comprimer.

Les méthodes de prévention de la sciatique

Cependant, quelques bonnes techniques sont conseillées pour prévenir la sciatique. Effectivement, la première astuce sera l’activité physique. Cette dernière favorise la souplesse ainsi que la force musculaire du dos et de l’abdomen. Les étirements sont à privilégier pour favoriser un bon équilibre entre les muscles du dos et de l’abdomen. Par ailleurs, il ne faut pas rester en position debout ou assise trop longtemps. Cela dit, il est important de faire régulièrement une pause et de se lever. Toutefois, il faut éviter le surpoids. D’ailleurs, ce n’est pas uniquement pour éviter la sciatique, mais pour être à tout moment en pleine forme. Et enfin, qui est d’ailleurs la meilleure prévention, il faut recourir à l’ostéopathie, une méthode innovante et pratique pour soulager la douleur.

De simples conseils pour la sciatique

Par ailleurs, si l’on souffre de la sciatique et que l’on n’a jamais consulté un spécialiste auparavant, il se peut que l’ostéopathe sciatique lui conseille de contacter un médecin généraliste pour effectuer des examens afin de détecter l’origine de la sciatique. Dans tous les cas, pour réduire la douleur, il est également conseillé de s’étirer en se suspendant. Sans oublier les étirements musculaires ainsi que l’amélioration des postures dans la vie quotidienne. Tout cela, afin de préserver votre bienêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *