amenager comble

Si vous aimez votre maison, mais que vous manquez d’espace, la réponse est peut-être juste au-dessus de vous : les combles. L’aménagement des combles est une alternative bien réelle pour gagner une autre pièce dans la maison. Il présente alors plusieurs avantages. Toutefois, l’aménagement des combles peut se présenter comme un véritable chantier en fonction de l’état de la pièce sous toiture.

Les avantages à aménager les combles

Il se peut que vous deviez obtenir une autorisation pour aménager des combles auprès de la mairie. Découvrez alors les caractéristiques de l’aménagement des combles.Les avantages à aménager les combles sont nombreux. Parmi eux, en voici les principaux.

– Ne pas déménager surtout si vous adorez votre quartier : proche d’une école, d’un centre commercial, de la pharmacie, du parc, etc.

– L’aménagement de combles vous offre la possibilité d’agrandir votre maison.

– Économique par rapport à une nouvelle construction.

– Vous pouvez obtenir de l’aide en provenant de l’état pour la mise en place de l’isolation.

– Vous améliorez la performance énergétique de votre habitat ! De nombreuses études techniques montrent que 30 à 40% des déperditions de chaleur se font par le toit d’une maison.

 

Comment fonctionne l’aménagement des combles ?

Une conversion du grenier commence par une évaluation approfondie de vos combles. Il existe deux types de combles : les combles aménageables et les combles perdus. Les combles aménageables ne nécessitent aucuns travaux majeurs. Les combles perdus par contre nécessitent soit une extension soit une surélévation. Préparez votre grenier. Contactez des professionnels pour déterminer si votre plafond peut supporter la charge. Vous devez vous assurer que vos fermes de plafond seront en mesure de supporter la charge du nouveau plancher et des murs. L’ajout d’un nouveau plancher peut nuire à l’intégrité structurelle de votre maison et peut causer l’effondrement du plafond. Mesurez l’espace où vous voulez poser le sol. Mesurez perpendiculairement à travers les fermes de plancher existantes. Dégagez l’isolation. Parfois, l’isolation couvrira les fermes du plafond. Vous devrez utiliser les fermes pour prendre en charge le nouveau sous-plancher que vous allez installer. Retirez l’isolant et mettez-le de côté. Dans certains cas (pour l’aménagement des combles perdus par exemple), l’intervention d’un professionnel dans le domaine est requise.

 

Déterminez le nombre de planches nécessaires pour créer votre sous-plancher. Un sous-plancher est une grille de planches qui soutiendra votre plancher de contreplaqué. Si vous devez couper plusieurs planches, assurez-vous que vos planches se rencontrent sur une ferme afin que les deux extrémités puissent être soutenues. Ne comptez pas uniquement sur une lampe de poche lorsque vous travaillez dans votre grenier. Procurez-vous une rallonge électrique pour pouvoir placer une lampe suspendue.

Pendant la saison estivale, les greniers peuvent devenir très chauds. Assurez-vous de rester hydraté et d’éviter de travailler dans des environnements chauds pendant de longues périodes. Si vous avez l’intention de peindre votre plancher de contreplaqué, veillez à choisir une peinture très résistante (peinture à base d’huile ou acrylique au latex), afin de permettre à la peinture de résister aux chocs constants de la marche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *