Les serre-joints : ce qu’il faut savoir

Les serre-joints : ce qu’il faut savoir

Bons plans

Les serre-joints peuvent être utiles lors des travaux de bricolage. Mais à quel est le rôle d’un serre-joint ? Et quels sont les différents types qui existent ? Cet article vise à faire connaître tout ce qui est important à savoir à propos des serre-joints.

Les serre-joints, c’est quoi, et à quoi ça sert ?

Pour faire simple, un serre-joint est un outil utilisé par les maçons et les menuisiers. Nous pouvons citer 3 grandes utilisations du serre-joint.

La première utilisation concerne l’immobilisation des pièces. Cela est très utile lors de sciage, de polissage, ou encore de ponçage d’une pièce. En effet, lors de ces actions, il est impératif que les pièces soient immobilisées. Et le serre-joint est l’outil adapté pour cela.

Ensuite, les serre-joints sont utilisés pour maintenir les pièces. Cela est utile lors de l’assemblage de 2 pièces où il est nécessaire de maintenir les pièces sur une certaine position. Pour des objets avec une petite masse, il n’y a pas de réels inconvénients à les tenir à la main pendant quelques secondes. Mais quand les objets sont plus volumineux, l’aide d’un serre-joint vous soulage d’un grand fardeau. L’utilisation de cet outil permet donc d’effectuer des assemblages plus précis.

Et la dernière utilisation concerne le serrage des pièces. En effet, des fois, il est nécessaire d’exercer une certaine force afin de pouvoir coller 2 pièces. Nous pouvons prendre l’exemple des panneaux fabriqués à partir de planches. C’est pourquoi, pour avoir un collage bien solide, l’utilisation d’un serre-joint peut être la solution. Il permet d’exercer une pression assez forte afin de resserrer les 2 pièces en supprimant tout espace. À cet effet, le serre-joint permet aussi de maintenir serrer les pièces durant le temps de séchage de la colle.

Les différents types de serre-joint

Il existe d’innombrable type de serre-joint. Mais il est possible de les regrouper en plusieurs catégories.

Les pinces de serrages

Ce sont des pinces qui sont destinés à serrer et à maintenir des objets collés. Ils peuvent être de taille variée. Facile à utiliser et avec un coût assez faible, le grand bémol réside dans la force de serrage qui est assez faible.

Les serre-joints en C

C’est le modèle qui est le plus utilisé dans le domaine du bricolage. Il permet de serrer et de fixer les pièces entre elles. Pour serrer, il faut tourner le levier de serrage. L’avantage quant à l’utilisation du serre-joint en C est qu’il permet d’exercer une forte pression aux pièces destinées à être collées.

Les serre-joints à angle

La principale mission du serre-joint à angle consiste à assembler ou de coller des pièces sur un angle de 90°. Ils sont très utiles pour l’assemblage des cadres.

Les serre-joints dormants

Ils sont utilisés pour l’assemblage des pièces disposant d’une grande épaisseur. Mais il faut noter que ce modèle coûte plus cher que les autres. L’avantage qu’offre ce type de serrage est qu’ils disposent d’une gorge très longue, en plus d’exercer une grande force.

En général, ils sont utilisés à plat sur un plan de travail, ou encore sur le sol. C’est même la raison pour laquelle ils sont nommés « dormants ».

Les presses à cadre

Comme son nom l’indique, les presses ne vont être utilisées qu’une chose : l’assemblage des cadres.

Mais il faut souligner que par cadre, il ne s’agit pas seulement des structures de forme carré ou rectangulaire. Il peut s’agir aussi de forme triangulaire ou en losange. Ils permettent même l’assemblage des structures rondes.

Vous savez désormais ce qu’est un serre-joint, son utilité, ainsi que quelques catégories de cet outil. Si vous souhaitez en acquérir une ou plusieurs, vous pouvez visiter https://www.racetools.fr/368-serrage. Vous pouvez y trouver des serre-joints de tout type.

Découvrez ensuite : https://asmedias.fr/bien-entretenir-son-parquet-comment-sy-prendre/

Eva

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.